Œuvre sans titre série Tôles bicéphales

Daniel Mourre
Art Contemporain


Œuvre sans titre série Tôles bicéphales

4 950,00 €
Technique
Panneau gravé
Support
Métal
Dimensions
100 x 100 cm
Année
2020
Chassis
Non
Encadré
Oui
À propos de l'œuvre

Cette œuvre artistique est réalisée sur des plaques de fer de 1 à 1,5 mm d’épaisseur mesurant 100 x 100 cm.
La particularité de ces œuvres est qu’elles sont gravées sur les 2 cotés, c’est-à-dire qu’il y a une empreinte de plaque d’égout sur les deux faces (recto/verso). Les clients peuvent donc choisir le côté qu’ils préfèrent, ou le modifier à leur guise. Un clip est prévu à cet effet, et la plaque est encadrée par un cadre identique des deux côtés. Le cadre est en bois léger, de 4 cm carrés, et pèse environ 14 kg. Ce poids n’est pas un problème pour la suspension.

L’empreinte est réalisée par gravure à l’acide. Les couleurs sont celles qui me restaient de mon ancien travail de fabricant de miroirs d’art.

Pour réduire mon impact environnemental, qui est l’une de mes priorités, j’utilise mes propres vieux matériaux que je n’utilise plus. De plus, il m’a semblé évident, puisque je travaille artistiquement l’extrême à travers la bouche d’égout, qui est un objet antinomique, d’utiliser le verso de l’œuvre pour soutenir ma démarche.

Infos Livraison

Estimation France : 55,00 €

Daniel Mourre
Daniel Mourre

Daniel Mourre montre les dérives des sociétés humaines et la nécessité d'un changement rapide afin d'éviter l'éclosion inévitable de situations extrêmes, et se confronter à la finitude programmée de l’Homme provoquée par une nature saccagée.

Pour représenter l’impact de l’homme dans son environnement, Daniel Mourre se positionne comme un archéologue d’un futur très lointain qui découvrirait des traces et des fossiles de l'ère anthropocène disparue. La bouche d'égout, qui symbolise pour l'artiste la civilisation humaine industrielle, est ainsi déclinée à travers différentes techniques.

Du fait de son antinomie, l’objet permet de mettre en avant les extrêmes constatés dans notre Société. La conséquence est l’apparition de rouille qui résulte de la destruction du métal, socle de notre Société contemporaine. On peut voir ses œuvres comme les empreintes fossilisées d’une ère industrielle qui a perdu le sens et s’est anéantie. Les pièces qu’il donne à voir, rejoignent, dans leur totale contemporanéité, une sorte de rappel d’art primitif, un nouvel art premier post effondrement : le FINITISME.

Du même artiste

  • Œuvre
    Œuvre sans titre série propagation horizontale
    Technique mixte sur toile  |  80 x 50 cm
    995,00 €
  • Œuvre
    Œuvre sans titre série propagation horizontale
    Technique mixte  |  195 x 97 cm
    4 800,00 €
  • Œuvre
    Œuvre sans titre série propagation horizontale
    Lithographie  |  130 x 97 cm
    3 200,00 €
  • Tout voir

Ceci pourrait vous plaire...

  • Sans
    Antonio Segui
    Acrylique sur toile  |  337 x 200 cm
    150 000,00 €
  • la
    Francisco Sepulveda
    Acrylique sur toile  |  120 x 120 cm
    9 000,00 €
  • Série
    Sarah Guiraudon
    Huile sur toile  |  42 x 30 cm
    800,00 €
  • 99
    Pepita
    Acrylique sur toile  |  55 x 38 cm
    1 350,00 €

Votre œuvre chez vous

Imaginez-la dans votre chambre Œuvre sans titre série Tôles bicéphales
Imaginez-la dans vos bureaux Œuvre sans titre série Tôles bicéphales