Drawing

Wilson Trouvé
Art Contemporain


Drawing

3 500,00 €
Technique
Colle Fondue
Support
Autre
Dimensions
57 x 72 cm
Année
2007
Chassis
Non
Encadré
Non
À propos de l'œuvre

Colle thermofusible transparente (pérenne dans le temps)

Série de 5 (pièces uniques)

3 pièces sont encore disponibles à la vente en exclusivité sur Le Réservoir

Infos Livraison

Estimation France : 11,51 €

Wilson Trouvé
Wilson Trouvé

Wilson Trouvé consacre sa pratique à l'art et à la musique depuis 2003, date à laquelle il a été diplômé de la Villa Arson, Ecole Nationale Supérieure d'Art de Nice. Il a été nommé au Prix Révélations Emerige en 2021. 

Depuis 2003, Wilson a réalisé des expositions en France, Belgique, Australie, Etats-Unis, Chine. 

En tant que compositeur, il collabore avec des producteurs à l'international (UE, USA, Asie) et compose à l'image (film, publicité…)

Il vit et travaille actuellement à Bruxelles en Belgique.

 

Wilson Trouvé navigue librement dans un univers plastique où certains codes baroques auraient rendez-vous avec la rigueur du minimalisme, mais sans que cette rencontre ne provoque aucun conflit ouvert. Tout se passe en effet comme si ce télescopage était naturel, le débordement excessif de la matière épousant presque tendrement la sévère grille moderniste. Dans ses oeuvres, l’artiste joue quasi systématiquement avec toutes les composantes du support, sa matérialité, ses limites, sa surface, sa transparence ou sa capacité à fabriquer une image « par accident ».

Frou-Frou (2011) se compose par exemple de cent carreaux de céramique noirs, formant côte à côte un grand carré au mur. Les bords de chacun des carreaux ont été martelés, écaillés, de sorte que leur assemblage forme une grande grille aux contours accidentés. Une grille de plus dans le corpus de l’artiste, certes…Sauf que l’émail noir de la céramique permet de réfléchir l’espace environnant et, pour peu que la pièce soit placée près d’une source de lumière, c’est alors l’architecture du lieu qui se matérialise comme un spectre monochrome dans l’œuvre.

Dans Black Canvas (2011), ce sont six câbles tendus qui deviennent les supports d’une « peinture » sans toile, sans plan. Enduit d’une colle thermofusible noire qui s’est étirée puis fixée en longs filaments, le motif de cette toile fantôme est la colle elle-même, qui a dégouliné depuis les câbles, suspendus à quelques centimètres du mur. Wilson Trouvé nous promène ainsi de pièce en pièce, sur les terrains connus d’une grammaire moderniste qu’il décortique et ravive, avec force délicatesse.

© Gaël Charbau & Aurélie Faure, Texte initialement paru dans le catalogue de l'exposition Voyageurs, organisée pour la bourse Révélation Emerige 2014.

Du même artiste

  • Frou-Frou
    Frou-Frou
    Céramique  |  150 x 150 cm
    7 000,00 €
  • Sans-titre
    Sans-titre
    Encre sur papier  |  50 x 65 cm
    1 200,00 €
  • Sans-titre
    Sans-titre
    Encre sur papier  |  50 x 65 cm
    1 100,00 €
  • Tout voir

Ceci pourrait vous plaire...

  • Boxes
    Fred Guillet
    Acrylique sur carton  |  18 x 51 cm
    6 000,00 €
  • Organic
    Quentin Cabanes
    Sculpture béton  |  60 x 13 cm
    515,00 €
  • Moaï
    Jean-Claude Singla
    Assemblage métaux  |  53 x 13 cm
    800,00 €