Verbum Dei n° 55/80

Manuel Ocampo
Art Contemporain


Verbum Dei n° 55/80

Technique
Xylogravure
Support
Papier
Dimensions
52 x 45 cm
Année
2015
Chassis
Non
Encadré
Non
À propos de l'œuvre

En 2015, l’artiste Philippin Manuel Ocampo est à Sète pour les besoins de l’exposition Manila Vice au MIAM, dont il est comissaire priseur. Lors de sa venue, l’atelier DPJ a collaboré avec cet artiste unique qui mélange savamment le sacré et l’underground et de cette rencontre sont nées trois gravures dont Las Plagas.

Oeuvre numérotée en bas à gauche, signature artiste en bas à droite.

Infos Livraison

Estimation France : 10,71 €

Possibilité de retrait en galerie à Sète

Manuel Ocampo
Manuel Ocampo

Manuel Ocampo est né à Quezon City (Philippines) en 1965. Il vit et travaille actuellement à Manille (Philippines).

 

Après avoir obtenu son diplôme de l'université des Philippines, Manuel Ocampo s'installe à Los Angeles où il étudie à l'université d'État de Californie de Bakersfield et obtient son diplôme en 1985. Il a vécu près de dix ans en Californie, où il a eu sa première exposition personnelle en 1988. Cette dernière lui a ouvert la voie à une carrière internationale réussie. Deux événements majeurs de la scène artistique contemporaine européenne ont contribué à établir sa notoriété : la Documenta IX de Cassel en 1992 (conçue par Jan Hoet) et la Biennale de Venise en 1993.

 

Manuel Ocampo a représenté les Philippines à la 57e Biennale de Venise (Italie) avec The Spectre of Comparison, une exposition organisée par Joselina Cruz. Ses peintures historiques des années 1990 entraient en dialogue avec des pièces plus récentes. L'artiste a représenté les Philippines pour la deuxième fois à la biennale.

 

L'œuvre de Manuel Ocampo a été présentée dans de nombreuses expositions personnelles à travers le monde, comme Goya vu par Ocampo : La Junte des Philippines 1815- 2015 au Musée Goya de Castres (France, 2015), lors de la 7e exposition triennale Asie-Pacifique qui s'est tenue à la Queensland Art Gallery de Brisbane (Australie, 2013), 20 Years of Intestinal Mishaps au Carré St. Anne à Montpellier (France, 2013), The Corrections à Copenhagen Space of Drawing (Danemark, 2013), The 80's au Topaz Arts de New York (USA, 2012), The Ghost Poo of Painting à Philara - Sammlung zeitgenössischer Kunst de Düsseldorf (Allemagne, 2011), Bastards of Misrepresentation à la Casa Asia de Barcelone (2005, Espagne).

 

Il a également participé à de nombreuses grandes expositions collectives telles que Underbrut à la Friche Belle de mai de Marseille (France, 2017), Plus jamais seul, Hervé di Rosa et les arts modestes à la Maison Rouge de Paris (France, 2017), Come as you are : Art of the 1990's au Blanton Museum of Art, University of Texas, Austin (USA, 2016), Manila Vice au MIAM de Sète, (France, 2013), Les Maîtres du Désordre à la Fundacion la Caixa de Barcelone (Espagne, 2013), Les Maîtres du désordre à la Kunst-und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland à Bonn (Allemagne, 2012), Reflexus à l'Arte Contemporanea de Porto (Portugal, 2009), The Making of Art à la Schirn Kunsthalle de Francfort (Allemagne, 2009), au Museu Colecção Berardo de Lisbonne (Portugal, 2008), Dans le cadre de : La dégelée Rabelais organisée par le FRAC Languedoc-Roussillon à Montpellier (France, 2008), Morts de rire à La Panacée, à Montpellier (France, 2008), L' Explosition au FRAC Languedoc-Roussillon, à Montpellier (France, 2007).

 

Manuel Ocampo a également reçu un certain nombre de bourses et de prix prestigieux, tels que la Résidence Giverny (1998), le National Endowment for the Art (1996), le Prix de Rome en arts visuels de l'Académie américaine de Rome (1995), la Fondation Pollock-Krasner (1995) et Art Matters Inc. (1991).

Du même artiste

  • Verbum
    Verbum Dei n° 55/80
    Xylogravure  |  52 x 45 cm
    200,00 €
  • Tout voir

Ceci pourrait vous plaire...

  • Passers
    Misha Zavalny
    Lithographie  |  52 x 77 cm
    400,00 €
  • Les
    Jean Denant
    Xylogravure  |  49 x 67 cm
    450,00 €

Votre œuvre chez vous

Imaginez-la dans votre chambre Verbum Dei n° 55/80
Imaginez-la dans vos bureaux Verbum Dei n° 55/80