"Aah la bonne heure" Drosophile, Bruxelles, 1/5

Anahi Matteo
Art Contemporain


"Aah la bonne heure" Drosophile, Bruxelles, 1/5

Technique
Photographie
Support
Dibond
Dimensions
27 x 36 cm
Année
2020
Chassis
Non
Encadré
Oui
À propos de l'œuvre

Papier jet d'encre contrecollé sur aluminium dibond 2 mm et caisse américaine. 
Tirages limités à 5 exemplaires. 
Envoi protégé avec assurance.
Certificat d'authenticité de la galerie.

«Aah là: Bonheur !»

Il était assez prévisible qu’en tant que femme photographe, je ne puisse m’empêcher de photographier mon enfant dès ses premiers instants de vie. Élaborée depuis 2011, la série « Aah là : Bonheur ! » nait avant tout d’un amour maternel, du désir de garder des traces de ces instants fugaces. Écrire en images cette fragilité, ce temps suspendu où tout est encore possible ; nous souvenir qu’il y aura eu des moments heureux faits d’innocence, de jeux, de joie, de complicité, des plaisirs coupables, de la légèreté mais aussi de doutes, de difficultés car l’enfance c’est aussi cet ensemble de facettes. L’enfance est tout sauf tiède. »

Infos Livraison

Estimation France : 9,71 €

Possibilité de retrait en galerie à Sète

Anahi Matteo
Anahi Matteo

De nationalités belgo-uruguayenne, je suis née à Bruxelles en 1984. 1994, j’ai dix ans, sans appareil, mes seules mains comme cadre.
Cadrer ce que j’aime, ce que je remarque, avec mes pouces et mes index. Cadrer pour ne pas oublier ce qui a vécu à l’instant T.

Ce sont là mes premières «images».

C’est également à cette époque que je découvre les photographes humanistes.
À la maison il n’était pas rare de voir passer des images de Doisneau, Salgado, d’Erwitt, de Capa, etc..
Je peux observer une photographie très longtemps, y repenser encore et encore, une sorte de relation intime dénuée de mots. Je considère dès cette époque que la photographie est un poème engagé dans un cadre défini de formes, de nuances et d’une sémantique sensible qui lui est propre.

À onze ans, je reçois mon premier appareil. Un Pentax ; un compagnon qui m’accompagnera une dizaine d’années.
À quatorze ans, je monte mon premier laboratoire argentique dans une cave humide et poussiéreuse de Bruxelles, j’en garde le souvenir de grands moments d’émerveillement.

Cette passion m’amènera à intégrer l’École Nationale Supérieure Audiovisuelle La Cambre. Bien qu’entrecoupée de plusieurs périodes à Montevideo, j’ai passé la majeure partie de ma vie à Bruxelles jusqu’en 2007. J’ai ensuite vécu dans le Luberon (84) où j’ai travaillé comme assistante en réalisation. Depuis 2011, je vis et travaille principalement sur Avignon.

Du même artiste

  • "Aah
    "Aah la bonne heure" Drosophile, Bruxelles, 1/5
    Photographie  |  27 x 36 cm
    440,00 €
  • "Aah
    "Aah la bonne heure" Première, Avignon 1/5
    Photographie  |  27 x 36 cm
    440,00 €
  • "Aah
    "Aah la bonne heure" Envole-toi, Ardèche, 1/5
    Photographie  |  27 x 36 cm
    440,00 €
  • Tout voir

Ceci pourrait vous plaire...

  • Stéphane
    Amaral & Barthes
    Photographie  |  32 x 42 cm
    600,00 €

Votre œuvre chez vous

Imaginez-la dans votre chambre "Aah la bonne heure" Drosophile, Bruxelles, 1/5
Imaginez-la dans vos bureaux "Aah la bonne heure" Drosophile, Bruxelles, 1/5